Stay connected:
Comprendre ses cheveux, [focus] pour avoir une routine adaptée Previous item Le masque au chocolat... Next item [Alltigers_Organics]...

Comprendre ses cheveux, [focus] pour avoir une routine adaptée

Bonjour, aujourd’hui je te retrouve pour un article très spécial, tu m’as demandé des astuces pour les cheveux au naturel. Cependant avant de te les donner, je dois voir avec toi quelques détails, très important sur ta chevelure : avant de te donner mes astuces, dans le prochain article .

Je repars donc des bases avec toi sur les cheveux, pour en prendre soin, il faut déjà savoir déterminer avec exactitude ta nature de cheveux, afin d’avoir des soins adaptés . Première chose à savoir, une routine capillaire peut se modifier au fil des saisons, et des besoins de ces derniers, comme une routine visage en somme

Le cheveu s’apparente à un poil ni plus ni moins composé à 95% de kératine . Les racines sont nourries par nos vaisseaux sanguins, d’où l’importance d’avoir un cuir chevelu sain, pour avoir des soins et shampoings efficaces .

Il existe en tout cinq types de cuir chevelu, qui donc comme notre peau est composé de pores, il est très important de connaître son type de cuir chevelu, car c’est la première chose sur laquelle nous allons pouvoir agir .

Que cela soit pour un cuir chevelu trop sec, gras, mixte, normal et enfin sensible . Un rappel donc important, je le rabâche à longueur de temps, mais le sébum est avant tout une huile protectrice, créée par nos glandes sébacées. C’est lui qui protège nos cheveux, des agressions extérieures . Mais c’est aussi lui qui donne de la souplesse à nos cheveux Vouloir réduire sa présence à tout prix, c’est donc malmener nos cheveux. On peut le réguler mais en aucun cas vouloir arrêter sa production, au risque d’avoir un cuir chevelu beaucoup trop sec, qui en réalité manquera d’hydratation .

  • Un cuir chevelu gras: est dû à une surproduction de sébum, est la cause peut être multiples, le stress, les hormones, où encore la prise de médicaments. L’équilibre est possible, mais pour cela il faut que j’en discute avec toi 😉 . La surproduction de sébum va donc venir étouffer les cheveux, les rendent poisseux et surtout aggraver la chute naturelle de notre chevelure .
  • Un cuir chevelu mixte, revient à des racines grasses et pointes sèches, dans ce cas il te faut deux choses, un masque pour purifier ton scalpe, et un autre hydratant pour les longueurs .
  • Le cuir chevelu sensible, touche de plus en plus de personnes, entre le stress, les irritations dû à un shampoing trop astringent, qui est donc source de démangeaison, mais là encore cela peut s’arranger avec des soins adaptés et encore et toujours de la patience .

Outre des soins spécifique tu peux déjà agir en misant sur un brossage tous les soirs pendant plusieurs minutes, afin d’enlever tout ce qui est poussière, pollution, mais surtout répartir comme il faut le sébum sur ta chevelure.

On l’oublie bien trop souvent, mais le sébum doit être sur toutes les longueurs de nos cheveux, les brosser le soir te permettra déjà de moins les laver . En plus du brossage si tu as un cuir chevelu irrité, mises sur des shampoings contenant de l’aloe-véra et de la propolis; la propolis apaise et régénère les cellules . Une chose aussi qui est basique, mais oublié, alterner les shampoings selon nos besoins ! Même en voulant réduire sa consommation, il est très rare d’utiliser le même shampoing toute l’année, car les cheveux comme la peau, ont des besoins différents, suivant les moments .

D’ailleurs pour un cuir chevelu irrité, il faut alterner plus que jamais, et surtout miser sur les bains d’huiles et masque capillaires .

Tu vas me dire, elle est gentille mais comment choisir mon shampoing? J’y viens

Là encore, on reprend des bases, premièrement l’application du shampoing doit être faite correctement, c’est à dire :

Appliquer: le shampoing sur des cheveux démêlés par avance, et mouillés . Dans un second temps, tu peux ajouter un peu d’eau dans ta noisette de shampoing.

 

Idée reçue . Car oui en nettoyant comme il se doit le scalpe capillaire, en rinçant les cheveux, les longueurs seront nettoyées tout simplement .

Ensuite il est très important de les démêler avant de les essuyer, pour cela tu peux utiliser un après shampoings pour les cheveux les plus fragilisés, où encore une brume démêlante ce qui est mon cas .

Bannir absolument les SLS : Sodium Laureth sulfate, qui vont agresser vos cheveux et aggraver la chute . Faire attention au tensioactifs je t’ en ai déjà parlé, mais c’est ce qui fait qu’un shampoing mousse. Croire qu’un shampoing lave car il mousse beaucoup, c’est la première erreur . Bien évidemment dans les shampoings solides ils sont présents, mais dans une quantité qui respectera votre cuir chevelu . On évite aussi les silicones: c’est eux qui vont te donner l’impression que tes cheveux ont de la brillance, alors que le silicone ne fait qu’entourer la fibre capillaire . Alors que l’on peut tout à fait apporter de la brillance naturellement à nos cheveux 😉

Dernier conseil important que je donnerais : faire un gommage capillaire une fois par mois. Pourquoi? Déjà pour détoxifier le cuir chevelu, car il aura gardé la pollution, les diverses agressions, tout comme la poussière . Tout comme un gommage visage vous libérez les pores, un cheveu qui n’étouffe pas, et un cheveu qui regraisse moins vite .

Deuxièmement cela va te permettre d’enlever les pellicules sèches que l’on a tous et toutes, puisque là encore le renouvellement cellulaire se fait. C’est pour cela que tu peux avoir des squames, et ainsi avoir des démangeaisons . Bien différentes des pellicules que l’on peut alors traiter avec des soins .

Pour ce qui est de la fréquence du shampoing, malheureusement il n’y a pas de fréquence idéale, suivant votre type de cheveux, cela peut varier d’une personne à l’autre, dans les cas où tes cheveux regraissent vite, privilégies les shampoings lavant doux, où encore un shampoing solide contenant des poudres nettoyantes dans leur vertues : telle que le rhassoul (qui veut dire nettoyer) ou encore shikakai . N’hésites pas aussi pour espacer les shampoings à avoir recours à un shampoing sec .

L’argile aussi est ta meilleure amie, la verte pour les cheveux gras, que tu poses quelques minutes sur le scalpe, pour ceux qui ont un cuir chevelu sensible la rose sera plus appropriée.

Le best pour réguler le la production de sébum capillaire, reste le vinaigre de cidre rinces tes cheveux une fois par semaine voir deux, avec ce dernier, pour deux tiers de vinaigre pour un tiers d’eau (bonjour les astuces de grand-mère) mais cela fonctionne.

Tu l’auras compris avant de te conseiller pour une routine capillaire, il est important de connaître la nature du ton cuir chevelu, mais aussi de tes cheveux, et avoir un shampoing adapté et surtout de l’appliquer correctement .

Je voulais te dire aussi que quelque soit l’état du cuir chevelu, on peut le stabiliser voir le rééquilibrer, mais là encore rien n’est magique et cela prend du temps, donc ne désespéres pas, tu risques une seule chose, abîmer davantage tes cheveux . Pour ce qui est de la nature des cheveux là encore, avec des soins adaptés tu peux avoir une amélioration, avec des produits adaptés là encore … Si tu es perdu à ce niveau , viens échanger avec moi, et je me ferais un plaisir d’en parler avec toi dans une volonté de partage .

Je te recommande surtout un gommage capillaire, moi-même j’ai tenté des DIY mais malheureusement l’huile de coco rendait mes cheveux poisseux, et j’ai trouvé the graal * (un gommage aux sels marins, et du gel d’aloé-véra)

Dis moi si cet article t’as aidé à y voir plus clair? Connais tu ta nature de cheveux ? Es tu déjà un adepte du shampoing solide, où préfères tu les liquides ?

*

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par *